N'oubliez pas de voter toutes les 2h pour les top-sites c:
Envis de proposer une rumeur ? Envoyez un MP à un administrateur !
Bienvenue sur Element's Keys !
Nous recherchons activement des Aërs ! Ceux-ci sont en sous-population !

Partagez | 
 

 Tu me cherches, je t'enterre six pied sous terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage






Messages : 6
avatar

Feu

MessageSujet: Tu me cherches, je t'enterre six pied sous terre   Lun 9 Mai - 15:46



 
Millen
Tomoe
 
31 ans
Célibataire

Fae
Blanche

55 kg
175 cm

Blond
Dorée

«Feel it under your flesh, programmed in your blood»

Caractère
Je ne suis ni attachante, ni aimable. J'ai pour habitude de toujours me moquer et de dénigrer les autres, simplement pour mon propre plaisir. Je suis aussi arrogante, oh oui que je le suis, on me le dit souvent héhé. Les paroles et tous ça, ce n'est pas trop mon truc, j'aime plutôt la baston, c'est classe et c'est la meilleur communication que je connaisse. J'ai aussi un penchant sadique... Quoi qu'à ce stade, c'est plutôt un trait de mon caractère. Je déteste particulièrement les gens gentil et qui essaie de se faire passer pour des héros, c'est stupide. Mais si vous z'avez un minois potable, je vais peut-être m'amuser avec vous, que vous soyez un minou ou une minette, peu m'importe, c'est l'amusement qui compte. J'ai aussi un peu quelques problèmes mentaux, soit une bipolarité sévère.
Histoire
J'ai toujours vécu seule, je-ne-sais-où. Je dois avoir été abandonné ou un truc dans le genre. Les gens autours s'occupait de moi, mais sans réellement m'adopter voyez-vous ? Alors je dormais au sol, avec ce que les gens voulaient bien me prêter. De toute manière, qui voulait devoir s'occuper d'une morveuse ? C'était pourquoi, dans cette dimension de malheur, que je déteste encore aujourd'hui, que je dus m'occuper de moi-même. Les temps sont durs, il faut dire. Je n'hésitais jamais à voler si j'en ressentais le besoin pour survivre. C'est ainsi que j'avais vécu durant 21 ans. Errant sans but, rien de bien précis. C'est à ce moment que je rencontrai l'homme qui allait changer ma vie. J'avais rencontré tant de personnes durant ma vie, mais personne encore ne m'avait tendu la main comme il l'avait fait. Au moment où je l'avais prise, il avait capturé mon coeur, mon amour. Dans cet endroit étouffant, j'avais retrouvé la force de respirer et de continuer. Il m'avait donné une maison, à manger, un endroit où dormir, ou rentrer. Je lui étais complètement dévoué. Dans cette dimension du feu, j'y avais enfin trouvé du bon. À force de vivre ensemble, nous nous étions rapprochés. Ainsi, il m'avait avoué après quelques mois qu'il était tombé sous mon charme dès le premier regard, j'en pleurais de joie.

C'est pourquoi, 5 ans plus tard, nous avions décidé de fonder une famille. Je voulais rester avec lui, être avec lui... Avoir un enfant avec lui. C'est sur cet amour que mon précieux enfant avait naquis. Une petite fille, c'était le plus beau jour de ma vie. Ses joues légèrement boursouflées et ses pleurs autant tristes que charmant. Je ne pouvais pas rêver mieux. Nous étions maintenant 3, trois êtres heureux. Mais, élevé un enfant avec les responsabilités que cela impliquait n'était pas de tout repos. À cause de cela, je me disputais souvent avec mon Darling. Avec le temps, cela s'aggravait qu'il en venait quelques fois à la violence. Ainsi, j'avais fini par exploser un câble et avait quitter la maison à la hâte, laissant ma douce et gentille fille derrière, le temps de reprendre mes esprits et à mon Darling de se calmer. Pourtant, après 2 jours d'absence, j'étais revenu, l'air serein, mais lui, il était bien trop calme. J'étais entré, cherchant quelque chose qui manquait, J’appelais ma fille, mais je n'eus aucune réponse. Sous la panique, je regardais mon chéri, mais il me fixait, un sourire accroché à ses lèvres. Qu'avait-il fait ? Suspicieuse, je regardais à côté de lui, il y avait une mallette. Mon coeur fit un bond hors de ma poitrine. Je m'approchais pour l'ouvrir et y découvrir la plus grande des horreurs. Rapidement, je la refermai, le coeur lourd de haine. Je n'arrivais pas à y croire. Mon esprit se vida de tout sens de la raison. Pourquoi avait-il fait cela ? Voulait-il me punir ? Pourquoi ?

« Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?»

Tout en m'approchant, je l'agrippais à la gorge et me mis à serrer le plus fort que je pouvais. Il m'avait enlevé ce que j'avais de précieux et il croyait s'en sortir ? Qu'il crève. M'étais-je déclaré. Maintenant au-dessus de lui, je l'étranglais tellement fort, si fort que je voulais lui faire cracher son œsophage. Son tin changea vite du pale au léger bleuté. Il me frappait, mais ce qu'il faisait n'était rien à comparé à la douleur qui ne cessait de me lacérer la poitrine. Après un moment, un filet de sa salive sortit de sa bouche et son corps devint immobile. Mais je continuai de garder mon emprise. Je lui en voulais, je lui en voulais beaucoup. C'est à ce moment que je m'étais mise à rire comme une hystérique. Je ne pouvais plus m'arrêter, de même que les larmes perlaient sur mes joues. Cet homme n'était plus qu'un cadavre que je ne connaissais pas. Il n'était plus l'homme dont j'étais tombé amoureuse, celui-là était laid, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Finalement, mon rire se calmait un peu, mais mes larmes continuèrent leur chemin. Mes mains glissèrent le long de son cou pour finalement se retrouver à serrer mes bras. Je tremblais, non de peur, mais de satisfaction. D'une manière, je me sentais libéré d'un fardeau. Mais je ne pouvais pas recouvrir le trou qu'il avait fait dans mon coeur, je le ressentais.

En me relevant, je pris la direction de la cuisine pour y chercher un grand couteau et des allumettes. Je ne devais pas laisser de trace.Revenant dans le hall, je tirais le corps de mon Darling jusque dans le salon et le déposai près du foyer. Juste à ses côtés, j'y avais mis sa chère et tendre mallette. Le couteau à ma main gauche, je tranchais lentement ses articulations pour ne pas me souiller de son sang. Les sons faisaient écho dans la pièce tellement que c'était le silence mort qui régnait. D'un petit rire hystérique, je pris les allumettes et leur mis feu pour les jeter dans le foyer et sur le tapis. En même temps, je balançais les morceaux de mon Darling dans le feu naissant. Il le méritait amplement.< Le regard sanglant de haine, je pris la mallet et vida son contenu dans le feu. Les milliers de papiers s'éparpillèrent dans la pièce, étendant le feu. Ce fut la dernière fois que je vis ma maison et que j'eus une telle haine et tristesse. Mon esprit était brisé et mon coeur devenu de pierre. Je tournais le dos à mon ancienne vie. Je ne voulais plus revivre ce moment. Il avait vendu notre enfant. Pourquoi il avait fait cela ? Peut-être par vengeance, mais il en avait payé le prix. Je ne lui pardonnerais jamais, je déteste les hommes et je les détesterais toujours.
Derrière l'écran
Pseudo : Dieu des enfers (Ow, c'est pas contradictoire?!)
Âge : 6480
Commentaire : Duh
Comment avez-vous découvert le forum ? : Par mon sensei adoré : Sakura !
Code du Règlement ♥:
 
(c)Sakura Yuuki


Dernière édition par Tomoe Millen le Sam 9 Juil - 6:56, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Messages : 15
avatar

Eau

MessageSujet: Re: Tu me cherches, je t'enterre six pied sous terre   Mar 10 Mai - 18:56

Re bienvenue à twa (que j'ai encore reconnue au passage) ! Ravie de te rererevoir parmis nous 8DD
Bonne chance pour la fin de ta prez et ton code est validé ! *a la flemme d'aller sur Saku' et le fera cramer plus tard*
Fais-nous signe quand tu auras fini Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Messages : 6
avatar

Feu

MessageSujet: Re: Tu me cherches, je t'enterre six pied sous terre   Mer 11 Mai - 2:36

*Facilement grillé* Ouais, comme d'hab :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Messages : 6
avatar

Feu

MessageSujet: Re: Tu me cherches, je t'enterre six pied sous terre   Dim 19 Juin - 16:09

Terminé :3 Nyah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Image de profil :
Localisation : Dimension du Feu
Messages : 200
avatar

Feu

MessageSujet: Re: Tu me cherches, je t'enterre six pied sous terre   Dim 19 Juin - 16:35

Hey!

Caractère: validé!
Histoire: Validé!
Code: Déjà brûlé!

Tu es donc validé! Bienvenue chez les Faë!

On va si facilement prendre le contrôle du monde avec le nombre de notre population! 8D

_________________

"Army or not, you must realize: you are doomed." Star Wars



- Fiche de liens
- Liste des RPs
- Présentation
- Demande de RPs
- Je parle en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu me cherches, je t'enterre six pied sous terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu me cherches, je t'enterre six pied sous terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pied à terre, un œil à l'horizon
» A qui est cette chaussette ? JEAN CHARLES AU PIED ! { Libre ♥
» Trouver chaussure à son pied...
» Une épine dans le pied [ Asmodé Barenthon, Balthazar Bel ]
» Avez-vous le pied marin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Element's Keys RPG :: Plongez vers l'inconnu... :: Présentation :: Présentation Validée-
Sauter vers: